31 commentaires

  1. Hélène J.

    Dites moi où signer…

    Quand Léa est arrivée à Calins et Trottinettes, j’ai d’abord été soulagée d’avoir un mode de garde. Et vous m’avez sensibilisée sur bien des sujets. J’ai vu ma fille heureuse à la crèche. Je l’ai vu grandir à vos côtés. J’ai adhéré à ce fonctionnement à l’écoute de mon enfant mais aussi à mon écoute, moi maman paumée régulièrement.
    Je suis en colère, je suis triste. Aucune de vous ne mérite ce qui se passe, autant pour celles qui partent que pour celles qui vont devoir rester et tenir bon.
    Aucun enfant ne mérite si peu de considération.

    Je doute de pouvoir vous le dire en face, c’est déjà dur par écrit. Mais merci. Merci pour ce que vous avez fait pour nous, pour les enfants, pour la structure. J’espère pouvoir continuer à vous lire car je ne pense pas pouvoir me résoudre à vous dire au revoir lorsque vous quitterez la crèche définitivement.

    Je vous souhaite le meilleur, la réussite dans votre projet.

    À bientôt
    Une maman

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Moi non plus, je n’arrive pas à me dire que c’est fini… j’ai l’impression que c’est comme l’année dernière, quand je suis partie en congé mat’ et que je reviendrais après…
      Merci Hélène ! ça me touche énormément ! Vous savez à quel point je vous apprécie, la femme, la maman. Merci pour toutes vos attentions, vos mots, votre soutien.
      Et on garde contact. J’aimerais beaucoup !

      Répondre
      • Hélène J

        Ça me ferait également plaisir que nous gardions contact.

        Bonne journée

        Répondre
  2. Sylvie

    Un mal pour un bien. Triste pour les enfants mais vous allez continuer à avancer et trouver ce qu’il vous faut. Continuez à nous tenir au courant.

    Répondre
  3. Moji

    Juste besoins de réagir et j’ai l’impression qu’ici c’est possible. Je vous comprends, je suis qu’ auxiliaire, j’adore mon travail mes je ne me supportes plus de ne pas arrivé a prendre en charge les enfants avec un qualitatif optimal.
    Sa m’agace d’être tomber dans les ( change, dodo, miam) de ne plus pouvoir offir se calin qu’un enfant réclame pendant des heures.
    J’adore mes collègues, les parents et les enfants mes sa deviens dure. J’ai pas le courage et les moyens de partir. Mes quesque que je vous comprends. Merci de vous etre aussi bien exprimé.

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Merci à vous !
      QUE auxiliaire ? le « que » me dérange… quel que soit notre diplome, on partage les mêmes difficultés sur le terrain… et c’est pas normal que ce soit ainsi !

      Répondre
  4. roux

    je suis de tt cœur avec vous et vous dis bonne chance pour la suite je travaille en structure municipale et c pas forcement plus facile pour nous a part pour la securite de l emploi ou il faut pallier aux absence du personnel faire face a des demande de la municipalite meme si on ne partage pas leur point de vue .c l occasion de rebondir et de prendre les bonnes décisions en effet jai pris la meme il y a quelque temps qd je travaillais en creche asso a gestion parentale aussi qd en assemblée générale on nous annonce le risque de fermeture j ai préféré prendre les devants (cette structure multi accueille est du reste toujours debout ) je vous souhaite la reusssite dans votre projet

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      oh oui, les difficultés sont partout et ça m’énerve ! Je me demande vers quoi on va…
      Merci !

      Répondre
  5. Marques

    C’est dit ! Je travaille dans une structure multi accueil et c’est vrai que ça devient de plus en plus compliqué. ….

    Répondre
  6. Stephanie

    Bonjour, je suis auxiliaire de puériculture et depuis – d’ un an assistante maternelle mais je signerai volontiers quand la pétition sera disponible. A bientôt! Stéphanie Freddi.

    Répondre
  7. Blaevoet

    Je signerai votre pétition. Je suis en complet accord avec vos arguments.

    Répondre
  8. besançon

    Que tu es courageuse copine,

    Courageuse pour supporter cette annonce.
    Courageuse pour oser la partager.
    Courageuse pour exprimer les déviances d’un système qui se dit préoccupé mais qui reste immobile.
    Et surtout tu es courageuse de ne pas te morfondre et de repartir sur de nouveaux projets.
    MERCI pour cet article, et cette bonne leçon que tu nous offre.

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Si tu savais… je suis tellement en colère ! Contre cette réglementation, ce système, ces têtes pensantes. ça me prend les tripes qu’il y ait si peu de considération pour les petits et pour notre travail…
      Merci copine pour ces mots <3

      Répondre
  9. Basquin Michèle

    Je suis d’autant plus toucher par votre message qu’il inclus ma belle fille qui était dans votre équipe. Je trouve votre lettre très touchante mais aussi tellement vraie, je peux si vous le permettez y associer la Fonction publique para médicale dont j’ai fait partie 33 ans.
    Je vous souhaite une bonne reconversion en adéquation avec vos envies actuelles et futures, vous souhaite bonne chance cordialement

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Qui est votre belle fille ?
      Il y a tellement de domaines dans lesquels nous manquons de moyens et de considération ! ça m’énerve !!

      Merci !

      Répondre
  10. Cathy

    Bonjour, le F de suivez moi sur F me renvoi un message d erreur page introuvable ! Sinon BRAVO

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Merci, c’est ce que je vais essayer de faire : rebondir

      Répondre
  11. Moroy Laurence

    Situation très préoccupante
    Analyse pertinente

    J’aimerais connaître cette « suite » annoncée

    Courage

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Je vous en parlerai bientôt, je suis dans les démarches…

      Répondre
  12. Séverine V

    Je crois bien connaître l’auteure de ces lignes. Il me semble que nous étions ensemble à l’école d’eje. Ces mots m’ont bcp touchés. Pas facile ce que tu vis après tant d’investissement. En tout cas je te rejoints pleinement dans ces constats accablants. Une crèche ne peut que coûter de l’argent. Je comprends bien que l’argent public ca se gère, ça se raréfie (enfin ca dépend pour qui). Mais là on parle de nos tout petits, des futurs adultes qui constitueront notre société. .. Alarmant! Tous ces pro de la PE épuisés. .. quel gâchis. Alors je signerai très certainement cette pétition, il faut que ça bouge et peut être prendre en compte le rapport Giampino.

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Oui, je pense qu’on se connait :-)
      Merci Séverine !
      Peut-être à bientôt

      Répondre
  13. Kouvtanovitch

    Effectivement pas simple bon courage.
    Mme Kouvtanovitch
    Responsable associative
    les Marcassins

    Répondre
  14. Agat*

    Merci pour cette fenêtre sur les coulisses de l’accompagnement de la petite enfance. L’éducation est au cœur des enjeux d’avenir selon les discours politiques (que nous avons élus, que nous élirons bientôt). Cela ne commence-t-il pas avec les services de garde proposés aux familles ? Prenons conscience de cet enjeu pour le défendre auprès de ceux qui nous choisissons pour nous représenter.

    Répondre
  15. Horpin

    Bonjour, je suis AP et vous remercie des mots, du respect de chacun et de l investissement que vous employez! Je vous souhaite le meilleur, c est inevitable on se souvient tjs de nos structures precedentes et de l energie donnée mais vous vous etes construite et vous saurez donner de vous et vos compétences pour qui saura les reconnaitre!
    Je signerai votre petition car c est la voix du peuple (enfants, futures adultes, parents, pros PE…)
    Bonne continuation…
    Amélie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *