4 commentaires

  1. Lucie

    Très bien résumé, j’ai eu le même sentiment en sortant, vivement le prochain rendez-vous chez ma sage-femme que je lui parle de tout ça ! et tu me dira ce que tu pense du livre !

    Répondre
  2. Hélène

    Vomir parce que l’enfant n’était pas vraiment désiré ? ça en fait des enfants non désirés au km carré !
    Des fois les psys… bref ! Comme tout, il faut en prendre et en jeter.

    Ma cousine a eu 2 jolies petites filles. Toutes les 2 sans péri. Les premières petites cousines de la famille, du coup, on ne peut pas dire que le sujet avait été abordé. Ma cousine est une femme exceptionnelle, de celles qui ne sont pas faites pour être malheureuses comme j’aime à dire. Et son choix ne m’a pas vraiment étonné. Elle l’a assumé, et elle peut dire fièrement qu’elle a tout vécu de A à Z. Et quelque part, je l’admire.
    Ma meilleure amie rêvait d’un accouchement naturel mais elle a eu droit à une césarienne.
    Perso, j’étais terrorisée par l’accouchement… jusqu’au jour où j’ai su que j’étais enceinte. Étrange non ? Et j’ai accueilli le jour J avec le sourire.
    Je pense qu’on sait… quand on a la volonté, le désir de faire comme ci ou comme ça, qu’on se sait capable, on a fait la moitié du chemin.
    Je ne me suis jamais dit que je tenterai sans péri (je suis du genre à tomber dans les pommes quand j’ai mal) mais je m’étais jurée de tenir le plus longtemps possible. Je n’ai malheureusement pas pu me promener, me balancer sur un ballon ou me mettre dans des positions improbables… j’étais reliée de tous les côtés. Mon seul regret. J’ai eu ma péri. J’ai fait une déclaration d’amour à mon anesthésiste. Et je ne suis pas tombée dans les pommes hihi. J’ai un souvenir très ému de l’équipe de choc qui m’a accompagnée à la mat.

    Au final, quelque soit l’accouchement choisi/imposé, toute femme peut se sentir fière d’avoir porté bébé, de lui donner naissance.

    Vous avez un beau projet, je vous souhaite de pouvoir le mener jusqu’au bout !

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Je vous remercie.
      Vous avez raison, toute femme peut se sentir fière d’avoir porté bébé et de lui donner naissance, quels que soient ses choix ou ses possibilités.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *