7 commentaires

  1. Mandy

    La première fois que je me suis dit que c’était peut-être lui, c’était dans mon bain, un bloup comme toi! Mon petit poisson (lol) adore l’eau, c’était peut-être un signe aussi! Profite pleinement de cette grossesse, je n’ai rien connu d’aussi beau et magique! <3

    Répondre
  2. Hélène J.

    J’ai la cocotte !!!! oui, chez les autres, ça s’appelle la chair de poule. J’appelle ça de la personnification de la langue française !

    Pendant la réunion ? Je ne l’aurais pas dit non plus. Ne serait-ce que parce que ce premier coucou, c’est juste pour vous ! Mais faut reconnaître que ce « bloup » de bonheur aurait peut être allégé la soirée :-).

    Quant aux neurones qu’on perd pendant la grossesse, je vous dis même pas à l’accouchement ! Y a qq synapses liés au contrôle de l’émotivité qui n’y survivent pas… C’est comme ça qu’on se retrouve à pleurer devant le générique d’un Disney en imaginant le regard émerveillé de sa descendance à sa première visite chez Mickey… Ça risque de donner le jour où ça arrivera vraiment !

    Que de blabla pour vous dire que je suis ravie pour vous !

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Merci beaucoup Hélène :-)
      J’étais déjà une grande émotive avant la grossesse. Les hormones n’arrangent rien ! Et après aussi ? Bon, on va prendre des actions chez le fabriquant de mouchoirs 😉
      J’imagine bien Léa à Disney, ça va être grandiose !

      Répondre
  3. Léa L.

    Bonjour,
    Et merci pour les textes que vous écrivez. Je ne connais pas depuis longtemps votre blog. Je suis « tombée » dessus par hasard. J’apprécie vos témoignages et cela m’apporte beaucoup. Je suis EJE en multi-accueil, j’ai fait ma formation à Nancy !
    Depuis bientôt 5 mois je suis arrêtée suite à un accident de voiture où j’ai eu 4 fractures au bassin. Je me suis déconnectée du métier et de la petite enfance.
    Grâce à votre blog entre autre je me remets petit à petit dans le bain de la petite enfance. J’ai lu votre article sur le burn out, que je pense avoir fait. Je reprends le travail le 30 et suis très angoissée !
    Merci de nous faire partager les émotions liées à votre grossesse. Pour ma part, je me marie l’année prochaine et nous souhaitons avoir un enfant par la suite.

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Ohhh un mariage :-) J’adore !
      J’espère que vous allez mieux.
      Je comprends que revenir après 5 mois, ça ne doit pas être facile mais vous allez retrouver les loulous, accompagner les parents, travailler avec l’équipe (y’a des bas mais y’a aussi des hauts avec elle). La petite flamme de la passion du métier va se rallumer :-)
      Vous êtes de Nancy alors ?
      Bonne reprise ! N’hésitez pas à me donner des nouvelles. Et merci pour votre retour :-)

      Répondre
  4. Léa L.

    Bonjour et merci de m’avoir répondu également !

    Je ne suis pas de Nancy, mais j’ai eu le concours là-bas ! J’ai donc vécu 3 ans là-bas.

    Oui je pense que quand je serai revenue à la crèche, tout reviendra ! C’est souvent les responsabilités qui sont difficiles à assumer. Mais mon accident à pousser mon employeur à revoir sa façon de fonctionner.
    Un mal pour un bien !

    Profitez bien de votre grossesse et merci pour vos articles pertinents et enrichissants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *