4 commentaires

    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Merci et merci pour ton soutien <3

      Répondre
  1. Hélène J.

    Votre témoignage est bouleversant. Votre sourire dissimule bien les épreuves que vous traversez. Et j’espère de tout coeur que vous passerez encore de belles années avec votre papa.
    Je suis déjà inscrite pour le don d’organe. Mais votre mail m’a rappelé l’importance du don de manière générale. Jusqu’à la fac, je donnais mon sang. Ma dernière expérience s’est mal passée. Je suis d’un groupe rare et généralement, on était content de me voir arriver. Si bien que mon don, ne se passant pas trop bien, elles ont insisté et ont fini à 5 sur mon bras pour réussir à me prélever le sang. Un malaise s’en est suivi, une matinée à rester sous surveillance. J’avais le sentiment d’être prise pour « une vache à lait ».
    Pour la prochaine campagne de don, je garderai en mémoire que cette matinée n’est rien comparée à une vie qui peut être sauvée grâce à une poche de sang.
    Je vais donc reprendre les bonnes habitudes !

    Répondre
    • Madame Gazouille Madame Gazouille

      Merci beaucoup. Ça n’a pas toujours été facile de sourire. Heureusement qu’il y’a le bureau quand les larmes montent… Des collègues qui m’ont soutenue et les enfants qui m’ont fait rire, et m’obligeaient à rester la même, stable, rassurante.
      Je crois qu’on a tous des soucis mais on essaie d’avancer.
      C’est bien que vous ne vous arrêtiez pas à cette matinée mais je comprends ce que vous avez pu ressentir… Malheureusement le personnel médical manque parfois de… psychologie.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *